Après la première besace que j'ai donné à ma soeur,la deuxième pour Raïssa,la troisième pour Noé;j'en ai cousu une pour moi.

Le même tissu que celle de Raïssa mais doublure différente(chutes de tissus) et biais de couleur différente .

 

 

 

tim 2° 032

 

tim 2° 031

tim 2° 033

 

J'ai eu envie d'une fermeture différente (les autres ferment avec un velcro) et j'avais cette énorme bouton de la collection de ma mère ou peut-être de celle de ma grand-mère,la première amie de Starlet .

Quand j'ai acheté la machine à coudre Janome ,

c'était pour des coutures plus précises, une machine moins bruyante, le point de surjet mais aussi les boutonnières automatiques.Avec la Starlet ,il fallait (il faut toujours) chercher un point zig-zag étroit et serré pour les cotés de la boutonnière et un  autre point zig-zag plus large et serré pour les bouts de la boutonnière;il fallait bien mémoriser ces réglages (je traçais des repères aux feutres de couleurs sur les molettes)

Pour en coudre six,j'avais besoin de tout l'après-midi.Avec la Janome, le réglage est électronique et avec le pied spécial je fais 6 boutonnières en 15 minutes .Je peux même aller faire la vaisselle pendant que la machine coud toute seule (je n'éxagère presque pas)

tim 2° 034

Mais pour un aussi gros bouton,la Janome ne sait pas  faire automatiquement car il n'entre pas dans le pied spécial boutonnière et j'ai du revenir à la vielle méthode de point zig-zag et  la boutonnière n'est pas très réussie ,mais le bouton la cache.

 

 

 Je n'ai pas rajouté de poche colorée sur le rabat comme sur les deux premières besaces mais toujours des poches à l'inérieur.

tim 2° 035

 

Et le tuto est ici (clic)